+33 (0)2 78 77 5000 | www.kayo.fr

#KAYODIGITALK : L’événementiel et le digital. Interview d’Edouard Petit, Bunkr

Qui êtes-vous et que faites-vous ?

Je suis un des co-fondateurs de Bunkr, nous développons des technologies pour aider les professionnels dans la création de leurs présentations.

[emaillocker]

Nous avons actuellement deux technologies, l’application Bunkr App permettant à n’importe qui de créer très facilement des présentations avec des contenus web et Bunkr API permettant aux entreprises d’automatiser la génération de reportings.

Mon rôle au sein de Bunkr est de coordonner le marketing et la communication pour faire en sorte que Bunkr soit connu et à terme utilisé dans toutes les entreprises.

Que représente l’événementiel pour vous ?

L’événementiel représente deux choses pour Bunkr. La première, c’est un canal d’acquisition et de networking intéressant pour nous. A certaines périodes bien précises, nous nous sommes rendus à des événements stratégiques pour être visibles, souvent en tant que speaker et quelque fois en tant qu’exposant.

La seconde c’est le support de présentation durant les événements, il nous arrive d’être partenaire d’événements qui décident d’utiliser Bunkr comme support de présentation pour leurs événements, ce qui nous permet d’être visible lors des conférences.

Comment imaginez-vous l’événementiel quand quelques années ?

Pour moi l’événementiel est, comme tous les autres secteurs, en train de se digitaliser radicalement. Cette mutation a déjà commencé mais je pense que nous en sommes encore qu’aux prémices.

On peut déjà voir trois axes forts grâce au digital :

La capacité de faire vivre l’événement en live sans forcément y être physiquement présent. Ça passe par les retransmissions live mais aussi les petits robots que l’on voit de plus en plus qui permettent de dématérialiser la présence de quelqu’un.

L’expérience connectée, sur les stands ou en dehors, que ce soit pour des démos de plus en plus bluffantes, récupérer des leads ou interpeller avec des nouvelles technos comme KAYO.

L’après événement, grâce à des campagnes de ré-activation ciblée, du retargeting,… Bref, il y a clairement de quoi faire sur ce marché !

Qu’est-ce qu’un événement réussi ?

Un événement réussi est surtout un événement qui remplit les objectifs initiaux. On oublie souvent de fixer des objectifs clairs en amont. Sans objectif, on part dans tous les sens et on fait souvent les mauvais choix.

S’il faut récupérer des prospects pour les transformer en clients, restez focus là-dessus. Si l’objectif est de rencontrer des investisseurs foncez les chercher, si vous êtes là pour faire de la veille, passez sur tous les stands pas plus de 10 minutes, etc… Lors d’un événement on s’éparpille, fixez-vous un objectif et tenez-vous en à cela, c’est le meilleur moyen de le remplir !

Votre pire souvenir sur un événement ?

C’était un événement où nous avions été invité à pitcher, mais dont l’audience n’était pas du tout en phase avec le propos que l’on venait défendre – une cible assez hostile à l’innovation.

Suite aux pitchs, toutes les startups ont passé / perdu leur temps à débattre avec des gens qui n’avaient pas l’intention d’échanger, mais qui pensaient que nous étions le mal de l’économie moderne… Une débat sans fin, inutile, qui nous a clairement fait perdre du temps.

Votre meilleur souvenir sur un événement ?

Il y en a plusieurs, mais si je devais n’en garder qu’un c’est le jour ou Fleur Pellerin, alors ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique, est venue à un événement où nous étions avec une présentation Bunkr. Voici la photo de l’événement :

Fleur Pellerin


Plus d’informations : 

Edouard Petit : https://twitter.com/edouardpetit

Bunkr App : https://bunkrapp.com/

Bunkr Api : https://dev.bunkrapi.com/


Essai-KAYO

[/emaillocker]

Tags: