+33 (0)2 78 77 5000 | www.kayo.fr

Bien préparer son salon, c’est d’abord bien le choisir

Les salons professionnels représentent encore le moyen le plus répandu de développer son activité commerciale. Pourtant, à l’heure du digital, mettre en place une activité de salons pour son entreprise est toujours une tâche aussi coûteuse et chronophage, sans garantie de succès. Il se trouve que la manière dont les entreprises recherchent et choisissent leurs événements n’a quasiment pas évolué depuis des décennies.

Si les nouvelles technologies ont un impact considérable sur l’expérience des participants pendant l’événement (comme le montre notamment l’outil Kayo au niveau de la collecte de données pendant le salon et de la diffusion de documents post-salon), peu d’acteurs ont su apporter une véritable innovation sur l’expérience pré-événement, lorsqu’il s’agit de choisir son salon professionnel. Et aujourd’hui les entreprises s’appuient toujours sur les mêmes leviers :

  • Le bouche-à-oreille : le premier réflexe est souvent de se renseigner auprès de connaissances et de contacts dans son secteur “Vous avez été à ce salon l’année dernière ? Est-ce qu’il correspond bien à mon business? Y avait-il des opportunités de business ? Est-ce que vous le recommandez ?”
  • Les habitudes : un comportement très répandu est de se rendre dans les mêmes salons année après année. En effet, s’essayer à un salon que l’on ne connaît pas est toujours risqué et étant donné le prix des stands, il est préférable retourner sur un salon que l’on maîtrise au risque d’y rencontrer les mêmes prospects tous les ans.
  • Passer par un intermédiaire : notamment lorsqu’il s’agit de se développer à l’international, lorsque notre réseau ne permet pas de s’appuyer sur le bouche-à-oreille, la solution est de réserver un stand sur les pavillons nationaux comme ceux proposés par Business France.

Résultats ? Les entreprises perdent souvent du temps et de l’argent sur des salons qu’elles connaissent ou sur lesquels elles ont été mal informées. En conséquence, elles manquent potentiellement des opportunités sur des salons concurrents dont elles n’ont pas (ou pas assez) entendu parlé. Il est clair que nous devons attendre plus du secteur avec toutes les opportunités qu’offrent les technologies et le digital.

tradefest

La start-up Tradefest travaille sur cette problématique et vient de sortir sa plateforme d’avis dédiés aux foires et salons professionnels. En référençant plus de 22 000 événements à travers le monde, la site offre aux professionnels l’opportunité de rechercher, comparer et découvrir les meilleurs événements de leur secteur en se basant sur les notes et avis des autres utilisateurs.

“Tous les visiteurs, exposants et organisateurs que nous avons rencontrés depuis le début du projet nous ont confirmé que, dans le secteur de l’événementiel, nous avons besoin d’une solution pour aider les visiteurs et exposants à partager leurs expériences des salons. A l’heure du digital, découvrir de nouveaux événements et collecter les retours des participants ne devrait pas être si compliqué et chronophage. Nous sommes fiers d’avoir lancer Tradefest pour accompagner les petites et moyennes entreprises comme les grandes dans leur développement commercial au niveau local et international”, résume Arthur Rabier, co-fondateur de Tradefest.

Plus d’infos : https://tradefest.io/home

Tags: