+33 (0)2 78 77 5000 | www.kayo.fr

Portrait d’agence de design de stand : Class Affaires Expo

Parcours et envies

edouard de ribou

Edouard de Ribou est titulaire d’un Master en Marketing et Management de projets obtenu au Skema Business School en 2007. Il a toujours évolué dans l’événementiel en commençant du côté organisateur.

Je suis tout de suite rentré dans le monde de l’évenementiel par le biais de stages notamment chez Reed Midem en commençant de l’autre coté de la barrière dans l’organisation de salons, à la direction des opérations. J’ai notamment travaillé sur le développement et la mise en place des stands packagés, à l’époque où nous étions encore aux balbutiements du stand clé en main. C’était un moyen pour les organisateurs dans un marché en difficulté d’apporter aux exposants du service, des prix compétitifs et prestations clé en main pour fidéliser les clients. Cela permet également de générer du business supplémentaire.

Fort de ces expériences, j’ai quitté Reed Midem après 8 ans pour m’installer à Aix en Provence et j’ai monté en 2013 la société Global Expo Solutions, agence de conseil pour les organisateurs de salon. J’ai eu la volonté de me mettre à mon compte et de travailler sur les problématiques pour les organisateurs de salons, les aider à générer de nouveaux revenus, développer de nouveaux portefeuilles de produits, simplifier la venue des exposants etc. J’ai ensuite rejoint en 2015, la société Class Affaires Expo en tant que Directeur Commercial et puis repris sa direction en janvier 2017.

Class Affaires Expo

Class Affaires Expo fondée par Jacques RIGOLLIER existe depuis plus de 30 ans. Class Affaires Expo a toujours été une agence de design, spécialisée dans la conception et la fabrication de stands traditionnels. Elle a été rachetée en 2014 par Philippe Rondot, PDG d’une société bordelaise, Les Ortigues, acteur référent dans l’événementiel en pleine croissance (stand traditionnel, installation générale, location de mobilier, chapiteaux tentes & structures et atelier de signalétique). Philippe a pris le parti de la croissance externe pour assoir son assise territoriale et a également acheté une société à Paris : MDI Expo en 2015. Ces entités forment ensemble le groupe Co-Nect.

[emaillocker]

L’activité de Class Affaires Expo est une agence de design spécialisée dans le stand traditionnel. Nous avons un positionnement assez hybride : nous sommes positionnés dans le haut de gamme, avec des stands sur-mesure, où chaque création est originale, c’est le savoir faire de Class Affaires Expo. On est aussi fabricant : en plein centre ville de Villeurbanne, nous avons 3000m² de bureau et d’atelier, avec cette double casquette de concepteur et de fabricant. On a une vraie légitimité technique. Cela nous permet d’avoir de la flexibilité avec un vrai savoir-faire avec une grande technicité, elle est mise en exergue par l’organisation de notre bureau d’études, dirigé par une architecte DPLG qui est une personne qui a des compétences techniques au-delà de l’agencement basique et de la décoration. Sur des projets d’envergure, nous avons toute légitimité pour nous positionner avec un angle d’attaque plus technique.

Stand Class Affaires Expo (2)

Le stand traditionnel, c’est l’ADN de Class Affaires Expo et mon arrivée nous tend à nous orienter de plus en plus vers une approche d’organisateurs de salons, ou bien de grand compte, non pas en se battant sur les prix mais en apportant une véritable offre différenciée, à forte valeur ajoutée. Pour exemple, nous venons de faire un Congrès médical, où tous les fonds de stands étaient de gigantesques caissons lumineux. La valeur ajoutée se situe dans notre capacité à réaliser des projets originaux (voir photos). Nous avons une approche différenciante et créative grâce à notre bureau d’études pour réaliser des offres spécifiques.

C’est un pan d’activités important dans notre métier aujourd’hui, que nous essayons de renforcer. Le rapprochement avec le groupe Co-Nect, nous permet de nombreuses synergies. C’est toute la logique de groupe qui fait notre force.

Nous travaillons également avec des institutionnels et grands comptes, qui ont des approches similaires aux organisateurs. Par exemple Auvergne-Rhône-Alpes Gourmand, avec plus de 2500m² de stand sur le Sirha, la métropole du Grand Lyon, l’office du tourisme du Grand Lyon, la CCI Auvergne-Rhône-Alpes… Nous avons également vu une autre activité se développer au fil des années, c’est le stand itinérant : un exposant qui a une visibilité sur plusieurs années, plutôt que repartir de zéro à chaque salon, décide d’investir dans des solutions pérennes, qui peuvent évoluer, avoir de la modularité en fonction des salons.

Evolution

Il y a eu au fil des années une forte contraction du marché, et ce que je vois c’est que nous devons apporter à nos clients de la valeur ajoutée à nos offres. Ils n’attendent plus de nous d’être de simples poseurs de cloisons et de moquettes, même si nous ne dénigrons pas ce volet de notre métier. C’est vraiment dans notre capacité à proposer à des offres marketées, comme le feraient des agences de communication, où l’on va raconter des histoires, créer de la valeur pour l’exposant afin qu’il puisse offrir une vraie expérience à ses visiteurs. Nous sommes moins dans cette approche d’être plus imposant que le concurrent, mais de se différencier grâce à l’expérience visiteurs, et la sensibilité que l’on va pouvoir apporter. Ce terme d’expérience visiteur est le cœur des préoccupations de nos clients aujourd’hui et c’est ce qui va nous permettre de mieux les toucher et être plus en phase avec leurs attentes. On nous demande de plus en plus de réfléchir comme des agences de communication.

Souvenir

Nous avons la chance de travailler avec la Métropole du Grand Lyon. Nous avons fait leur stand au Sirha, pour lequel le Grand Lyon participait pour la première fois, dans le but de promouvoir l’ouverture en 2018 de la Cité de la Gastronomie. Cela s’est fait à la dernière minute et nous avons eu de la chance de remporter l’appel d’offres avec un projet hybride mêlant des containers maritimes avec de la menuiserie stand classique. Nous avons en quelque sorte « cassé les codes du stand ». C’est une belle référence régionale dont nous sommes fiers, d’autant plus que le client a été très satisfait de ce stand. Nous avons adapté le concept sur 2 autres stands pour le Grand Lyon en 2017 !

Stand Class Affaires Expo (5) Stand Class Affaires Expo (4) Stand Class Affaires Expo (3)

Conseil

En amont, les annonceurs devraient pouvoir sélectionner au travers des références, des lignes créatives, 3 prestataires à mettre en concurrence. Cela éviterait un surinvestissement pour les agences ainsi que pour les annonceurs qui doivent étudier toutes ces propositions. Un projet représente en moyenne un cout passé au bureau d’études de 3 000€, car toutes nos créations sont originales et sur-mesure.

L’autre conseil c’est de ne pas céder à la formule « je vous laisse carte blanche ». Cette approche est contre-productive. Il faut que l’exposant ait une idée assez précise de ce qu’il veut, même si la créativité est de notre ressort, la pertinence du cahier des charges, est primordiale. Le risque à ne pas donner d’informations de budget ou de directions est que nous soyons à côté et que le client perde son temps. Il y a une approche et une implication que doit avoir l’exposant au départ : un stand ça s’anticipe, ça se réfléchit.

 


Class Affaires Expo

Création : 07 mai 1986 
Dirigeant : Edouard de Ribou
Siège : Villeurbanne

Plus d’infos : http://www.classaffairesexpo.fr/


[/emaillocker]

 

Tags: