+33 (0)2 78 77 5000 | www.kayo.fr

Portrait d’agence de design de stand : L’As Décors

L’AS DECORS entreprise spécialisée dans l’agencement, le stand et le design depuis près de 40 ans.

3M - L'AS Décors - KAYO

Parcours

L’As Décors est une agence de design & stand créée en 1976. Le fondateur de l’entreprise est Francois L’ANTHOEN qui est le père de Stella Cure qui a repris l’entreprise il y a 10 ans. L’agence c’est une équipe de 30 personnes qui a aujourd’hui un pôle commercial, un bureau de création et de design, un bureau technique, une unité de production à Méru en Picardie. Au niveau de la production, L’As Décors intègre la menuiserie, peinture, metallerie et signalétique et des zones de stockage. L’As Décors dans une démarche de développement durable, s’est engagée dans une certification ISO 20121 qu’elle devrait obtenir en août ou septembre.

Le top 5 des clients de l’agence, pour la France, c’est 3M France, Décathlon, Chanel, L’Oréal et le Groupe Casino Mercialys.

Stella Cure : Mon parcours, c’est 10 ans chez L’As Décors, 2-3 ans en tant que bras droit de mon père avant 2007. Avant ça, j’étais chez Hachette Filipacci Media du groupe Lagardère Active, et avant encore Chargée de Com dans la Distribution. C’est pas un métier très connu, les personnes connaissent les Foires & Salons dans le côté Business, mais le Grand Public ne connait pas vraiment notre métier, personne ne sait vraiment ce que l’on fait. On a aujourd’hui un problème de compréhension de notre métier, ils ne voient pas les fabricants de stands, le Leads est là aussi pour faire connaitre notre métier.

Pour l’agence : en 2013, on s’est agrandi, tout en 100% plain pied, un super outil de travail pour se développer, et on a réalisé une très belle année 2016. On a un très bon taux de fidélité, on doit être sur 60 à 70% de récurrent, on a par exemple 3M France depuis 1980, c’est notre premier client en CA et notre client historique. On a renforcé les équipes pour renforcer la société.

[emaillocker]

De l’idée au démontage

Stella nous raconte comment se déroule un projet « classique » : on a une chargée de développement qui cherche des nouveaux contrats, elle est en prospection téléphonique et sur les salons. Ensuite, on reçoit un cahier des charges, en général on demande un entretien physique ou téléphonique suite à ce cahier des charges pour s’imprégner de leurs besoins et de leurs envies. C’est le chargé d’affaires qui s’occupe de ça qui transmet ensuite au design où on créé un magnifique projet, en image 3D, en plan, en élévation, parfois on fait même des vidéos pour se balader dans le stand pour aider les clients à se projeter. On ne fait plus de maquettes, j’en ai connu y’a 10 ans, c’est quasiment terminé.

On est sur des appels d’offre, des mises en compétition, on est attendu en design, en prix, faut savoir tenir un budget donc après la compétition si elle est gagnée, on travaille sur les plans techniques, on réajuste au besoin la 3D, intègre la signalétique, on fait l’exécution dans nos ateliers qui est fait en interne, on peut pas tout faire non plus, on a quelques parteniares locaux, d’anciens de chez nous à leur compte, puis avec nos camions on part sur les routes, sur Paris on doit être à 65% de stands. En province, à l’international, quelques projets aux Etats-Unis avec des contrats récurrents, avec des éléments stockés sur place. On fait la livraison avec le client, c’est le chargé d’affaires qui se charge de la remise des clés. On fait une petite photo qu’on envoie au client par email, avec une enquête de satisfaction, on démonte, soit on stocke soit on jette.

Evolution

Je vois une différence entre mes débuts et aujourd’hui au niveau des structures et des matériaux notamment sur le poids, sur la partie digitale aussi. Sur les salons, on ne voit quasiment plus de stand à étage, sur des structures lourdes, tout est allégé et les budgets passent par le digital. Au départ, c’était quelques écrans, maintenant c’est un vecteur indispensable, avec des murs d’écrans, au delà de l’écran qui sont aujourd’hui impactant, indissocibles du stand. C’est l’évolution qu’on connait actuellement, ce digital là est pratique car très visuel. On peut voir les choses de très loin et avoir une image rapide sur les visiteurs. On a une évolution vers le digital, avec les bornes tactiles, les hologrammes, les murs d’image…  On sait que c’est une révolution sur notre secteur d’évolution.

Pour intégrer ce digital, on part de leur charte graphique et de leur communication. On travaille avec des grands groupes qui ont des agences très performantes, qui nous fournissent des éléments, des contenus. C’est tout à fait normal pour eux de passer ses vidéos sur les stands. Sur les plus petits clients, on essaye de les aider à sortir du contenu, on travaille avec des agences qui peuvent faire du contenu, ou comme KAYO pour leur proposer un service de génération de leads et de brochures dématérialisées. On le sait et on le sent dès le brief que les clients sont friands de nouvelles technologies.

La société a 40 ans, on a fait une belle fête à  cette occasion et avec des clients de plus de 30 ans. J’ai ressorti de très anciennces photos. On a rien inventé : en voyant les stands des années 80, on croirait un stand d’aujourd’hui. Pour moi, ça n’a pas tellement évolué, sur les halls, même si les conditions ont évolué pour les monteurs et démonteurs. On a moins de temps pour travailler car c’est la rentabilité des parcs mais en 40 ans de temps, ça a évolué dans le bon sens dans les conditions de travail, mais la façon de faire des salons ça n’a pas tant changé que ça.

La difficulté aujourd’hui est de rester créatif, d’être force de proposition tout en rentrant dans les exigeances de rentabilité des clients. Sur nos clients récurrents, on le voit il n’y a pas d’expansion sur la surface ou le nombre de stands, et il faut quand même rester ouvert, avec une veille technologique importante à faire, au niveau du design aussi, savoir se renouveler, faut bouger, faut sortir, sinon on est vite dépassé.

 

 


L’As Décors

Création : 10 Septembre 1976
Dirigeante : Stella Cure
Siège : Méru

Plus d’infos : http://www.lasdecors.com/


[/emaillocker]

Tags: